Marzo 2021
blog

Comment traiter l'endométriose ?

L'endométriose est l'une des maladies gynécologiques les plus courantes chez les femmes en âge de procréer, qui peut être l'une des causes de l'infertilité. Cette maladie est causée par un manque ou une augmentation du taux d'hormones. Dans ce cas le problème est que, pendant les menstruations, la muqueuse de l'utérus ne quitte pas entièrement le corps de la femme, mais se fixe sur d'autres organes du plancher pelvien, où elle cause des problèmes. Quels sont les symptômes de l'endométriose et comment la traiter efficacement ?

 

Qu'est-ce que l'endométriose et comment la reconnaître ?

 

Pendant les menstruations, la tapisserie de l'utérus et les muqueuses (endomètre) sont expulsées du corps. Toutefois, il peut arriver que l'endomètre ne soit pas expulsé du corps et reste dans le plancher pelvien et la cavité abdominale, où il peut se fixer à d'autres organes. Dans de rares cas, ce phénomène peut également affecter d'autres organes, tels que le cerveau et les poumons. Les causes les plus courantes de ce phénomène sont les changements hormonaux.

 

Les médecins ont cru par le passé que l'endométriose était une maladie de civilisation, mais il a été démontré que cette maladie touche les femmes depuis bien plus longtemps. La cause est véritablement liée aux hormones et aux changements hormonaux. Il y a deux raisons principales à la mauvaise excrétion de l'endomètre par le corps féminin :

 

  • l'augmentation des niveaux de l'hormone féminine œstrogène
  • une diminution des niveaux de l'hormone masculine progestérone

 

Les symptômes de la carence en œstrogènes comprennent des maux de tête, de la fatigue, des difficultés de concentration et des sautes d'humeur. Les médecins ne savent pas encore exactement ce qui cause les fluctuations des niveaux de ces hormones. Il est donc difficile non seulement de déterminer la cause de cette maladie, mais aussi de la soigner efficacement. Et ce, malgré le fait que les statistiques montrent que l'endométriose représente 20 à 50% de la cause de l'infertilité féminine.

 

L'endométriose touche le plus souvent les femmes en âge de procréer et se manifeste de différentes manières. Au départ, il s'agit de douleurs menstruelles nettement plus fortes que d'habitude. Il peut également y avoir des douleurs et une pression dans le bas-ventre, des douleurs dans les ovaires ou des douleurs pendant les rapports sexuels. La présence de sang dans les urines peut également être l'un des signes avant-coureurs.

 

fécondation assistée

 

Traitement de l'endométriose

 

Si les symptômes mentionnés correspondent aux vôtres et que vous soupçonnez une endométriose, il est nécessaire de consulter un gynécologue. Il évaluera si les symptômes correspondent à la maladie et, le cas échéant, si la femme doit subir un ou plusieurs examens complémentaires. Ces examens sont réalisés par voie chirurgicale, le plus souvent sous la forme d'une laparoscopie des ovaires, de l'utérus et d'autres organes. Votre médecin peut également effectuer une hystéroscopie pour détecter toute anomalie.

 

L'endométriose peut être traitée par voie chirurgicale ou hormonale. Il existe également une alternative à la seconde méthode sous la forme d'un traitement hormonal naturel. Dans le cadre de la chirurgie, les foyers sont physiquement retirés, et le traitement hormonal vise à empêcher leur croissance ou la formation d'autres foyers. Dans de nombreux cas, les deux méthodes se complètent.

 

La chirurgie est le plus souvent réalisée par laparoscopie et le médecin utilise un laser pour retirer tous les foyers et les adhérences résultant de l'endométriose. Si les lésions sont grandes ou difficiles d'accès, une chirurgie conventionnelle par incision abdominale doit être pratiquée. Si la femme a déjà des enfants ou ne prévoit pas d'en avoir, les médecins choisissent souvent l'option d'enlever les ovaires pour éviter les récidives.

 

L'endométriose est un problème fondamental pour de nombreuses femmes, qui ne doit pas être sous-estimé. En particulier les femmes qui envisagent d'avoir des enfants, car elle peut sérieusement compromettre leurs chances de tomber enceinte. Une prévention précoce est très importante à cet égard. Si vous avez des doutes ou des questions, n'hésitez pas à contacter votre gynécologue.

 

 

 

Traduit par Sophie Bouvier